Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Dim 23 Nov - 22:16
Que répondre à ça, hein ? Connaissait-il seulement la réponse à cette question. « J’en sais rien. » Il se prit la tête. Tout serait si simple s’il avait été un adolescent lambda. « Genre, littéralement, c’est pas une tentative de me défiler. » Pour une fois, ouais.
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Dim 23 Nov - 22:25
Hm. Récupérant quelque chose qu’elle fourra dans la poche de son sweat –subtilisé à son cher petit-ami- elle referma le tiroir sans un bruit, pour ensuite enfiler une paire de ballerines, et récupérer la bouteille d’eau qui trainait sur son bureau. Le tout sans un seul bruit, pas même quand elle ouvrit la porte de sa chambre. « Te prends pas la tête, chou. Je t’assure. C’est pas trop le but du truc, au contraire. » Le tout d’une voix douce, alors qu’elle longeait le couloir, connaissant l’emplacement de sa chambre par cœur, depuis le temps. Et heureusement qu’il n n’y avait personne dans le coin. Pas de bruit.

« Faut que je raccroche, ça sera pas long. Je t’aime. » Ca lui faisait encore étrange de le lui dire, tiens. Et elle raccrocha, à quelques pas de sa porte. Pour ensuite frapper. L’air de rien. Peut-être n’aimerait-elle pas la surprise, mais qu’importe. Fallait bien qu’elle prenne des initiatives, hein.
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Dim 23 Nov - 23:56
Oh, Sophie projetait-elle donc d’enfin se remettre à son devoir ? Non, c’était trop soudain, surtout pas après cette conversation. Avait-il dit quelque chose de mal ? Avait il tué toute ses chances de faire quoi que ce soit ? Devait-il s’en réjouir ?

Il sursauta en l’entendant toquer à la porte, qu’il ouvrit presque avec appréhension. « T’as pas un devoir à faire ? »
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Lun 24 Nov - 0:06
« Ca me fait plaisir de te voir aussi. » Le tout avec un sourire amusé, celui qu’elle affichait habituellement lorsqu’elle le taquinait. Celui qui aussi lui vaudrait surement une bonne paire de claques un jour. Mais probablement pas là.

Lui laissant fermer la porte derrière elle, Sophie prit ses aises dans la chambre, déposant sa bouteille d’eau sur la table de chevet, avant de se rapprocher de lui, glissant ses bras autour de sa nuque, chose qu’elle pouvait se permettre puisqu’elle portait un pull. « Alors ? Si j’essaie de te tripoter, tu vas te laisser faire, hm ? » Ca manquait grandement de romantisme, pour sûr. Enfin, peut-être que la légère rougeur de ses joues rattraperait la chose, ou juste la façon dont elle le regardait. A voir.
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Dim 30 Nov - 1:36
Sophie s’installait déjà ; on ne pouvait dire que cela le surprenait. Elle avait l’habitude de s’approprier tout environnement dans lequel elle se trouvait, particulièrement sa chambre à lui. Des fois, il lui arrivait carrément de retrouver de ses affaires en glissant sa main entre un coussin ou sur un bord de fenêtre.

La bouteille, peut-être, ferait partie de ces artefactes perdu.

« H-hey on a déjà passé l’étape communication ? » Le voilà acculé dans un coin. C’est ce qui arrivait lorsque l’on acceptait d’aborder ce genre de sujet, se disait-il ; enfin, du moins, il essayait de se prouver que ça n’était peut-être pas une si bonne idée que cela.

Son envie d’échapper à sa propre gêne ne l’empêcha pas, une seconde, de se perdre dans la façon dont ses yeux brillaient ; si proche, surtout pour lui. « Ça me fou un peu le trac… » Deus ne savait plus trop où poser ses mains et opta maladroitement pour le creux du dos de la demoiselle, sans pour autant l’approcher de lui. il fixait bêtement le sol vers la droite, car tenter de regarder bêtement ses pieds l’auraient laissé tomber sur les seins de mademoiselle. Pas l’astuce pour dissiper la gêne. « Je… Vas-y doucement. Enfin. Si tu fais, je sais pas. » Pfft, c’était complètement idiot. Il avait l’air idiot et devait passer pour un idiot.
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Dim 30 Nov - 1:51

Un air surpris en l’entendant. « Je vais déjà trop vite pour toi ? » Question sincère, vraiment. Parce que là, Sophie ne voulait pas vraiment l’embarrasser plus que nécessaire. Fallait le dire, elle n’était pas totalement idiote, ni totalement égoïste, pas avec lui ; la demoiselle savait à quel point il devait se sentir mal à l’aise en cet instant, et la suite n’aiderait surement pas à calmer sa gêne.

Pour le coup, elle tentait de trouver de quoi le rassurer un peu. Un sourire peut-être, comme celui qu’elle lui adressa, penchant légèrement la tête. Le tout alors que sentir ses mains, timides, sur le creux de son dos, lui rappelait la frustration que c’était de ne pouvoir le toucher vraiment. Terrible lorsque l’on aimait le contact de sa peau contre celle de l’autre. « C’est le cas de tout le monde la première fois… Si ça peut te rassurer. » La voilà qui hésitait aussi. Pas dans son envie, juste dans ses mots.
Et si lui ne le fit pas, la grecque s’en chargea et rapprocha son corps du sien, sa poitrine se pressant légèrement contre son torse, alors qu’elle lui soufflait quelques mots se voulant encourageants : « Si ça te plait pas, j’arrêterais. Promis. » S’en suivit alors un léger baiser, une couche d’encouragement en plus surement, avant qu’elle ne se décolle de lui.

Elle le contourna et posa ce qui se trouvait dans la poche de son sweat sur la table de chevet ; une capote. Parce que oui, ils n’avaient pas le choix, quoi qu’il arrive. Et Sophie était plus prévenante qu’on pouvait le penser. Le tout pour ensuite retirer le fameux pull, révélant celui qu’elle portait en dessous. Blanc, un tissu très fin et pas endroit presque transparent. De quoi plus que nettement laisser voir ce qui se trouvait en dessous, piercings comprit.
La touche finale fut de l’attirer avec elle sur le lit, un léger sourire aux lèvres. « On va commencer doucement, hein. J’espère que j’ai pas besoin de te faire un dessin ? » Un léger rire, de quoi détendre l’atmosphère, hein ? Avant de revenir l’embrasser, autant qu’elle le pouvait vu sa condition, une main posée contre son torse, ses doigts agrippant le tissu de son haut à lui.

Combien de temps avant qu’il ne réalise qu’elle ne portait réellement rien autant sous son haut que son legging ?
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Dim 30 Nov - 22:01
Rares étaient les fois où il s’embrassait, mais à chaque fois que cela arrivait, Deus sentait un frisson courir le long de son échine, sans exception. Bien vite, il en vint à regretter le contacte de son corps contre le sien alors qu’elle se retournait simplement pour poser ses affaires ; s’il n’avait pas eu si peur de la toucher par mégarde, il l’aurait attrapée par la manche pour la tirer à nouveau dans ses bras. Il sentit le rouge lui monter aux joues, ou s’intensifier puisqu’il ne le quittait pas, lorsqu’elle retira son sweat shirt. Son regard se perdit une seconde sur sa poitrine, tout sauf jalousement cachée par le tissu fin du vêtement, mais bien vite il remonta sur son visage, presque perdu.

L’haïtien se laissa docilement tirer sur le lit, absent et pourtant bien ancré dans la réalité. Il ne savait dire s’il avait sa place ici, même lorsqu’elle semblait essayer de le convaincre d’un baiser ou d’un rire bien placé.

« Si seulement tu l’as pas déjà vraiment dessiné. » Il y eut un silence. Pas des plus lourds, mais assez fort pour interrompre toute la scène. Il sourit, trop gêné pour rire, et s’excusa contre ses lèvres. L’avait-il déjà embrassé de son propre chef auparavant ? Lui-même ne se souvenait plus tout à fait ; mais, à cet instant, le concept même de souvenir devenait abstrait, poussé loin de son esprit par sa peau frissonnante, ce malgré l’épais sweatshirt sur ses épaules.

Deus marqua une pause. Si proche de son visage, même sans la toucher, il avait presque peur de pouvoir lui faire du mal. Comme si son soufflé mémé portait son don jusqu’à sa peau. « … Tu feras attention, hein ? » Ses doigts s’agrippèrent timidement au fond du pull fin, tirant légèrement dessus, comprimant légèrement sa peau en ligne droite. Cela la fascina un instant, avant que le souci ne le ramène à Sophie. « Je veux vraiment pas te faire de mal. » ‘malgré ce que je dis parfois’, aurait-il pu rajouter, mais il préféra garder le plus de sérieux possible entre eux.
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Dim 30 Nov - 22:32

Il y avait un souci presque étrange dans ses gestes, comme si elle avait peur de le blesser ou de le brusquer. L'idée même de lui faire peur avec tout cela n'avait de cesse de lui revenir à l'esprit. C'était faible, et pourtant, elle s'en retrouvait presque bloqué. Ironique et presque imperceptible vu son attitude si sure d'elle, que ce soit pas le sourire, ou les gestes. Quoi qu'au final, il suffirait juste d'y faire un peu plus attention pour en remarquer la fragilité.

Le silence qui suivit fut brisé lorsqu'il vint l'embrasser. De sa propre initiative, et ce fut quelque chose qui la surprit, agréablement. Peut-être était-ce un signe. Peut-être commençait-il à se décoincer un peu, à se faire à l'idée qu'ils étaient ensemble. Qu'il ne devrait pas avoir autant peur auprès d'elle ? Oh, Sophie ne voulait pas faire l'idiote et agir comme s'il ne pouvait y avoir aucune conséquence à un acte irréfléchi, surtout entre eux. Mais trop souvent déjà, elle avait l'impression qu'il se retenait trop, qu'il prenait trop de précautions. Et face à cette réalisation, elle n'avait de cesse de se sentir impuissante et démunie.
Et elle retint un commentaire quant à ses dessins. Parce que s'il voyait ce que recelaient les pages de ses carnets, ils n'aurait plus fini d'en rougir. Assurément.

Sentir son souffle se mêler au sien était une consolation douce-amère. C'était le plus qu'elle pouvait avoir sans le toucher, sans prendre de risques. C'était cruel et tristement réconfortant à la fois, et la grecque en était bien consciente ; elle ne pouvait demander plus. Ni même lui en vouloir.
« Je sais. » Sa voix s'était faite murmure alors qu'elle restait aussi proche de lui que possible, mordillant légèrement sa lèvre, agrippant toujours son pull à lui. « Promis. » Encore un baiser, alors qu'elle attrapait ses poignets, à travers le tissu, pour remonter ses mains sur ses flancs, lui faire comprendre qu'il avait le droit de la toucher. « Tout ira bien, je te le promets. Je t'aime, hein. » Ah le sentir si proche, c'était si réconfortant et plaisant, et bien que sa nervosité à lui était palpable, elle voulait lui faire découvrir autre chose. Qu'il réalise que tout irait bien, qu'elle le lui promettait.
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Dim 30 Nov - 22:50
Toutes les promesses du monde ne pourrait venir à bout de la peur si profondément ancrée en lui, pourtant Deus plissa les paupières et retint sa respiration, glissa doucement ses mains le long de ses flancs sans son aide, et repoussa le plus loin possible la terreur qui le faisait légèrement frémir. ‘je ne la touche pas, je ne peux pas lui faire du mal’ –il se le répétait encore et encore, comme une prière. Et pourtant, chaque mouvement contre la peau de Sophie lui donnait envie de retirer ses mains comme si elles brûlaient. Peut-être ses paumes inconfortablement chaudes en était la cause.

L’une d’elle déclara forfait et s’éloigna timidement, seulement pour venir caressa sa tête du bout des doigts, redescendant le long d’une mèche colorée. Il déglutit, peinait seulement à soutenir son regard et à ne pas se perdre ailleurs ; elle était si proche, ses yeux ne savaient plus ou se poser. Dans son champ de vision, tout était Sophie. Le moindre recoin, Sophie. A droite, Sophie. En bas, Sophie. Tout ce qui se trouvait autours ne faisait que pointer vers Sophie, la mettre en valeur, amplifier sa moindre réaction. « Sophie je- » Lui-même ne connaissait pas la suite. Ils devaient avoir l’air bien bête, à ne cesser de rougir et tenter de ne pas trébucher sur leur propre mot. Il ne se rendait même pas compte que sa paume brûlante s’était figée contre son sein.

Il ne se rendait plus compte que de grand chose d’autre que le fait qu’ils venaient de mettre en route quelque chose qui le dépassait tellement. Quelque chose de profondément terrifiant mais indéniablement saisissant.
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Dim 30 Nov - 23:09
Autant le dire tout de suite, la demoiselle ne se faisait pas de films : quelques promesses, aussi sincères soient-elles, n'effaceraient surement pas toutes ses craintes et ses doutes. Mais à défaut de mieux, c'était tout ce qu'elle avait à lui offrir. Ca et sa présence, de la patience et du temps. Et c'était détestable de ne pouvoir avoir de réelle prise sur ce genre de choses, de ne pouvoir qu'observer et attendre. Et surement était-ce pire encore d'être dans sa situation à lui. De vivre tout cela. Une chose qu'elle pouvait à peine imaginer, et surement pas concevoir.

Et alors que lentement il se décidait à accepter son droit de la toucher, ses yeux suivaient ses mouvements, revenant régulièrement vers son visage. Comme pour s'assurer qu'il était bel et bien là, qu'il n'était pas qu'un songe. C'était surement idiot, hein. Mais Sophie craignait qu'il s'éloigne qu'il ne s'en aille. Qu'il ne veuille plus d'elle pour tant de raisons qu'y penser lui donnait le tournis. Pourtant ça n'était pas le moment de penser à tout ça. Absolument pas.
Non, le contact de ses doigts sur sa peau -ou presque- était bien plus doux que ces pensées intrusives, et faisaient lentement naitre une foule de frissons chatouillant sa nuque.

Il avait les mains chaudes. Une réalisation qui la fit sourire. Avant de relever le regard vers lui encore, laissant échapper un soupire. « Hm ? » Parce qu'autant le dire, tout allait bien pour elle, là. Ne la sentait-il donc pas frémir sous ses doigts, les joues encore rougies, ses soupirs se faisant un peu plus lents et profonds ?
Et pourtant, la crainte de l'effrayer était toujours là, et elle n'osait même pas glisser ses mains sur lui. C'était à son tour de se sentir embarrassée. Idiote  va. « Ca va, hein ? » Elle voulait s'en convaincre, pour sûr, et rapprocha son buste de lui, un peu, son sein se pressant un peu plus contre sa paume. A vrai dire, elle préférait le laisser agir, pour le moment. Quoi qu'elle l'invita à s'allonger un peu mieux, elle-même venant se placer correctement sur lui, détournant brièvement le regard. Parce que oui, c'était étrange de se retrouver sur lui de la sorte, son bassin contre le sien, et leurs corps si proches. Et son cœur qui battait la chamade, contre la paume de son petit-ami. Peut-être pouvait-il le sentir ?


Dernière édition par MissTick le Dim 30 Nov - 23:54, édité 1 fois
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Dim 30 Nov - 23:29
« Oui. » répondit-il presque trop abruptement, brutalement sortit de son immobilité. Il sentit seulement son sein se presser moelleusement contre sa paume, son corps se rapprocher du sien. Il se sentit oppressé, comme si la pression l’empêchait de respirer, mais réalisa rapidement qu’il l’avait simplement retenue.

Il prit le temps de s’allonger correctement comme un répit. Son cœur battait-il assez fort pour venir pulser jusqu’aux bouts de ses bras, ou pouvait-il réellement sentir celui de Sophie vrombirent derrière sa cage thoracique. Deus se releva légèrement, ses abdominaux délaissés le lui faisant remarquer. Pourtant, venir encore effleurer les lèvres de la jeune fille compensait amplement l’inconfort de sa posture. Combien de fois pouvait il encore l’embrasser en si peu de temps ? Combien de temps avant qu’elle ne se sente mal ? Si cela ne continuait à lui tourner en tête, sans doute se serait il abandonné, pour une fois, et aurait approfondit le baiser, l’aurait serrée étroitement contre lui, absorbé la chaleur entre eu deux. Sa main avait recommencé à bouger, doucement, un peu maladroitement, et ses doigts continuaient de lisser la même mèche turquoise.

Un soubresaut le prit. Oh, il savait pourquoi, et il ne put que poser son front contre son épaule pour tenter de cacher sa gêne. « Excuse-moi. » Il essaya de se dérober, mais, assise sur lui comme cela, Sophie ne bougea pas d’un centimètre, et il se couvrit le visage de ses deux paumes.
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Dim 30 Nov - 23:54
Ce genre d'instant pouvait avoir bien des significations différentes. Selon les personnes, selon l'occasion et pleins d'autres choses encore. Aux yeux de Sophie, ça n'était pas forcément quelque chose ayant un sens profond. Pas avec tout le monde, en tout cas. Parfois ça n'était que du sexe, et parfois, c'était un peu plus que cela. Voir beaucoup, dans leur situation. Eh, surement était-ce idiot de voir les choses ainsi, mais connaissant son manque de confiance envers les autres, ou juste envers lui-même, ainsi que ce don qui ressemblait bien plus à une malédiction, que tout cela se produise n'était pas anodin. Elle ne voulait pas le voir en tant que tel, du moins. C'était plus réconfortant ainsi.

Le nouveau baiser lui tira un léger soupire qui mourut contre ses lèvres, alors qu'elle fermait les yeux, souhaitant profiter de ce moment trop bref, et du souvenir encore chaud de ses lèvres contre les siennes. Son imagination aidait surement beaucoup, et elle ne pouvait qu'être consolée de l'avoir. A défaut d'autre chose.

Les sensations se faisaient toujours plus douce, alors que l'exploration timide de ses doigts reprenaient. Encore autre chose qui jouait en leur faveur, c'était surement le fait qu'elle soit aussi sensible au toucher d'autrui, dans ce genre de moments. Suffisamment pour oublier la barrière de tissu entre ses doigts et sa peau, suffisamment pour apprécier les caresses, malgré l'entrave du pull.
Il la fit pourtant légèrement se redresser, d'un soubresaut qui la surprit. Penchant légèrement la tête, la grecque comprit bien rapidement la raison de toute cette agitation et de sa gêne, et ne put que sourire, à défaut de savoir quoi faire d'autre. Si ce n'est dire une bêtise, pour changer. « T'excuses pas. Je prends ça comme un compliment, moi. » Ca partait d'un bon sentiment, et c'était sincère, mais peut-être gênant à entendre. D'où le fait qu'elle tenta de le lui prouver, au lieu de dire des idioties.

Se penchant à nouveau sur lui, appuyée sur ses coudes de part et d'autre de sa tête, la jeune femme pressa légèrement son bassin contre le sien, se mouvant lentement. Très lentement. Le rouge aux joues, toujours, et le souffle court. Ses mains sur sa poitrine lui avait plus, et. Elle voulait qu'il recommence. Alors elle lui vola un autre baiser, essayant d'arrêter de penser aux conséquences de trop de contacts, avant de se redresser. Ses mains doucement allèrent chercher les siennes, pour les poser sur son buste, un peu plus franchement, alors qu'elle bougeait toujours, soupirant faiblement.

Qu'il ne prenne pas peur, c'était tout ce qu'elle espérait. Tout se passait bien, après tout.
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Lun 8 Déc - 13:34

Sophie l’arracha à la présence rassurante de ses paumes, l’exposant contre son gré à ce qu’il essayait de fuir, comme toujours.

Deus, contrairement à ce que la situation suggérait, réfléchissait profondément. A tout, à rien. Sa réflexion souvent perturbée par un frisson qu’il ne savait toujours pas agréable ou terrifiant. Il était totalement absent et particulièrement actif, faisant courir ses paumes sur sa poitrine avec une maladroite application. Il ne cessait de penser à elle et à la façon dont son bassin roulait contre le sien. A elle et son visage rougi, elle et ses cheveux qui lui chatouillait le creux du cou lorsqu’elle se trouvait au plus près possible.

C’était carrément étrange.

Peut-être brisa-t-il l’instant en dérobant ses jambes sous elle, peut-être une pause était-elle la bienvenue vu leurs souffles courts. Il se sentait boullir sous son sweatshirt et maudissait le climat insulaire –malgré les arbres qui continuaient d’onduler et le sable qui se soulevait par volute sur la plage.
L’haïtien enroba pourtant ses mains dans les manches de ce foutu sweatshirt et, d’une timidité presque ridicule, saisit celles de la jeune fille et les pressa dans les siennes. Il ne savait quoi dire ou faire pour expliquer cette interruption soudaine. Tout se passait pour le mieux du monde, pourquoi prendre un break maintenant ?

Le jeune homme préféra revenir l’embrasser plutôt que d’essayer de comprendre quoi que ce soit, la faisait ploire en se penchant contre elle, sans lâcher ses mains. Voilà, peut-être pouvait-il faire passer cette interruption soudaine pour une envie d’être moins passif. Ce serait moins risible que le trop plein d’émotion qui l’avait soudainement frappé. Oui.


HRP:
Désolé pour hier soir, j'ai eu un coupure avec le modem et j'avais pas envie de me battre avec, alors je suis allée me coucher à la place D= J'espère que ça va, j'ai eu un peu soucis en voyant ce que t'as rebloggé ce matin ( enfin je me fais peut-être des films mais j'aurais dû essayer de remettre le wi-fi au moins pour t'expliquer mon eclipse soudaine, désolé de t'avoir laissé seule sans explication ). Du coup je répond maintenant, Deus est encore un gros kiki mais j'espère que quelques feels te feront plaisir ( je sais que tu me dirais encore de pas m'excuser mais je le fais quand même voilà ( et là je m'excuse pour Deus de pas aller plus loin comme un gros kiki :'DDD )) Une couverture un gros chocolat et un smooch sur le front pour toi patate
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Lun 8 Déc - 14:38
Tout allait bien. C'était rassurant, totalement encourageant. Contrairement à ce qu'elle avait pu craindre un peu plus tôt, quelques minutes qui lui semblaient pourtant loin déjà, il ne semblait vouloir fuir ou se dérober, ni dérangé par le geste et son léger emportement de l'instant. Et la jeune femme y voyait là un encouragement, mais aussi quelque chose de réconfortant ; parce qu'il y avait toujours, sous la couche d'assurance et les haussements d'épaules désinvoltes, des insécurités tenaces, mais aussi des craintes. Petites choses qui lui pourrissaient la vie, encore et encore.
Probablement ne réalisait-il pas à quel point elle pouvait aimer cet instant, partager cela avec lui. Au delà même de la manifestation physique de sa satisfaction, les joues rouges et le regard brillant, son souffle se raccourcissant toujours plus et les soupirs venant le troubler, ce qui venait agiter son coeur était tout aussi vrai. Oh, et sûrement était-ce un peu niais et étrange de penser cela en cet instant ; bien que le sexe n'impliquait pas toujours l'amour, dans ce cas présent le nier serait mensonge. Car il y avait là une façon sincère mais maladroite, et toute particulière, de lui montrer qu'elle l'aimait. Lui prouver qu'il méritait aussi l'attention d'autrui, lui faire découvrir des choses qu'il avait sûrement toujours pensées hors de sa portée. Sophie en était consciente, c'était sûrement un peu idiot, de voir tout ça ainsi, mais qu'importe. Elle pouvait bien être idiote pour lui.

Ses doigts eurent tôt fait de se resserrer contre les siens, surprise qu'il cesse alors que tout allait bien, mais aussi parce que craignant qu'il ne s'éloigne. Sauf qu'il n'en fit rien, au contraire, et la grecque en cet instant aurait tout donné pour pouvoir le toucher réellement, l'embrasser à en perdre le souffle. Au lieu de cela, elle quitta ses lèvres lorsqu'elle se sentit un peu étourdie, le souffle légèrement haché.
« Ça te plaît ? » Elle avait besoin de savoir, l'entendre de sa bouche. Qu'il lui donne le feu vert, tout simplement. Bien sûr que c'était gênant, mais il fallait que pour une fois, il réussisse à mettre les mots sur le ressentis. Et tout en attendant ces mots-là, elle se laissa glisser sur le flanc, le laissant se rallonger, ses lèvres contre l'épaule couverte de monsieur. Et une main doucement baladeuse, s'aventurant sur son torse, descendant lentement. Pour s'arrêter presque chastement sur sa hanche, comme attendant la permission de plus.

« Tu sais que je t'aime, hein ? » Qu'il n'en doute pas. Tout ça n'était pas en train de se faire juste pour combler ses envies trop présentes, pressantes. Oh non.

HRP:
Bah je me suis demandée où t'étais passée oui (et mon cerveau s'est fait des films mais voilà) Et je comprends tout à fait, il était tard en plus de ça, t'en fait pas ;; Et ça va mieux. J'étais très fatiguée, préoccupée et pas dans une bonne soirée, donc voilà. Désolée de te donner du souci D: Parlant de kiki, il est vraiment trop cute le Deus hmpf ;;;; Puis du coup Sophie sait pas trop si elle doit agir du coup il va devoir se manifester plus clairement 8D ( et hmpf <3 ) J'espère juste que ma réponse est pas trop caca. J'avais envie de la faire là, mais avec trois heures de sommeil, voilà :'D Du coup j'espère que c'est pas nul ;; )
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Lun 8 Déc - 16:30
Il retourna se cacher, contre son épaule cette fois. Oh, Sophie n’en avait jamais fini avec ses questions gênantes. Preuve indéniable de sa volonté de ne pas l’emporter dans quoi que ce soit de regrettable, mais cela restait profondément gênant, d’autant plus qu’il ne cessait de frémir depuis que sa main s’était arrêtée sur sa hanche. « Oui… » Il n’avait pas très envie de s’épancher d’avantage ; l’attente, et il le réalisait à présent, le rendait fébrile. Impatient, presque : le soupir tremblant accompagnant sa réponse en témoignait et parlait de lui-même.

La seconde fois, à la place de répondre à ses mots, ses lèvres revinrent l’embrasser ; un bref contacte, à peine perceptible. Des lignes avaient déjà été dépassées avant. Rendre Sophie malade ne faisait pas partie de ces plans, surtout pas maintenant. Pas alors que la peur de la toucher par mégarde commençait enfin à se pousser dans un coin de son esprit.
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Lun 8 Déc - 17:22
Ce soupir. Il la fit rougir, bêtement. Et elle se sentit idiote, le souffle court ne se calmant. Elle le savait, il ne s'apaiserait surement pas. Les caresses, les baisers, tout ça réveillait l'envie, celle-là qui réchauffait le creux de ses reins et pensait sur sa poitrine, la rendait fébrile. Une fébrilité partagée, et une réalisation qui la fit sourire.

Lui qui habituellement évitait de prendre des initiatives à son égard, et ne l'embrassait de son propre chez que bien rarement, la surprenait tout à coup. Encore un baiser, et un langoureux soupir qui mourut contre ses lèvres. Elles étaient chaudes et se faisaient si familières qu'elle y resterait pendue bien plus longtemps si on lui en donnait la possibilité. Avant de se rappeler qu'elle ne pouvait se contenter que d'un effleurement éphémère, presque cruel.

Les doigts de la demoiselle bougèrent à nouveau, lentement. Ravis par la permission silencieuse de son baiser et de son soupirs, impatients, également. Glissant lentement sur le tissu du jean, alors qu'elle gardait son visage contre son épaule, son souffle chatouillant son cou. Effleurant tout d'abord le relief sous le pantalon, avant que les caresses ne se fassent plus fermes et appuyées. Elle savait ce qu'elle faisait, et pourtant, il y avait toujours une légère agitation dans le geste, tandis qu'elle se redressait légèrement sur son autre coude, se mordillant la lèvre. Osant un regard dans sa direction, curieuse. Parce que voir était aussi important que toucher dans ce genre d'instant.
Pourtant, elle finit par se rallonger légèrement, son front contre l'épaule de monsieur, un lourd soupire troublé quittant ses lèvres. Il n'était de loin pas le seul à qui tout cela faisait de l'effet, et le simple fait d'y penser la fit légèrement tressaillir et resserre les jambes, quelques instants, avant de se gifler mentalement. C'était inhumain de la mettre dans cet état-là, voilà tout.

Et les caresses continuèrent, pour quelques longues minutes encore.
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Dim 14 Déc - 2:23
Il retint un souffle ; un soupir, peut-être, alors que son corps tressaillait sous les doigts de la jeune fille. Si fort que le petit souffle mal ravalé réussit à s’échapper en un minuscule son. Si insignifiant à côté de ce qu’il dû retenir tant bien que mal lorsque la caresse se fit plus affirmée. Il en oublia presque Sophie, un instant, bien ironiquement au vu de la situation. En réalité, l’amnesie arracha tout sur son passage, du souvenir le plus profondément ancré au silence à peine perturbé par leur respiration.
 
Ce fut le soupir de Sophie qui le ramena à la réalité, doucement, sans le brusquer. Sophie, dont le regard seul suffisait à la gêner, à le rendre trop conscient de sa maladresse tout en le réconfortant en la retrouvant un peu chez elle. Sur son visage rougissant qu’il contemplait sans oser plonger dans ses yeux. Sur les frémissements de sa peau sous le tissus au passage de ses mains. Finalement, ils n’étaient que deux idiots frustrés par le sort, et Deus fit de son mieux pour se conforter dans réalisation.
 
Nouvel arrêt, mais cette fois, l’haïtien ne laissa pas le temps à la gêne de s’installer ; pas plus que ce qui flottait légèrement dans la chambre. « T’en as ammené. » Ha, voilà encore que monsieur se retrouvait incapable de parler de ce genre de chose, en bon vierge qui n’aboie mais s’enfui la queue entre les jambes quand il s’agit de mordre. « Tu-- » Comment était-il censé amener cela autrement ?
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Dim 14 Déc - 2:59

Même avec les paupières closes, elle était certaine de pouvoir sentir son regard glisser sur elle. Et en eut la confirmation lorsqu’elle rouvrit les yeux. Pourtant, leurs regards ne se croisèrent pas ; fuyants, autant par pudeur que gêne, surement. Alors elle finit par reporter son attention sur ses caresses, restant douce mais pas hésitante, la seule hésitation demeurant étant parfois un regard dirigé vers sa main, s’assurant qu’elle ne le touchait pas directement. Et pourtant qu’elle l’aurait voulu ! Sentir sa peau chaude contre la sienne, ses frissons au moindre de ses gestes. Pouvoir glisser ses lèvres contre son épaule, vraiment, puis son cou. Et ses doigts à lui contre son échine, le creux de son dos, histoire de la faire frémir aussi. Mais tout ça, elle ne pouvait que l’imaginer, le fantasmer. Sans pour autant regretter, car cet instant-là était loin d’une maigre consolation.

Sa voix lui fit redresser la tête, alors que sa main doucement s’immobilisait, un sourire étirant le coin de ses lèvres. Le souffle légèrement raccourci, et le regard brillant d’une envie qu’elle ne souhaitait pas cacher, elle hocha doucement la tête, ses lèvres retrouvant brièvement les siennes. « J’ai ce qui faut. » Une réponse simple et sans détour ; cela faisait bien longtemps que Sophie n’était plus gênée par ces aspect bien moins glamour de ce genre de moment.

Ce fut à regret qu’elle quitta la chaleur de leur proximité, pour se pencher au-dessus de lui, tendant la main vers l’emballage posé plus tôt sur la table de chevet. Le tout pour le poser près de lui, le papier métallisé produisant un léger bruit de froissement sous la pression de ses doigts dans le mouvement. Avant de reporter son attention sur lui, le revers de ses doigts effleurant sa joue. Pour ensuite dévaler son torse, accrochant à peine le tissu, une idée précise en tête. Et la demoiselle, agenouillée entre les jambes de son petit-ami, profita de la position pour lentement remonter le tissu du fameux pull, et cette fois, parcourir son torse de haut en bas de ses lèvres, s’arrêtant sous son nombril. Quelques baisers à peine appuyés, entre retenue et crainte d’aller trop loin. Juste pour le plaisir de sentir son épiderme frissonner encore, et lui montrer qu’il n’avait pas de raison de se priver. Il y avait toujours un moyen.

Et elle en avait profiter pour tirer sur le tissu de son pantalon détaché plus tôt, suffisamment pour avoir le champ libre ; si on oubliait le boxer. Le tout pour ensuite remonter ses prunelles vers lui, le vert toujours aussi vif se faisant envieux, tendre et complice à la fois. « C’est pas l’envie qui m’en manque, mais va falloir que tu la mettes toi.  » Ce serait dommage de prendre des risques inutiles alors que tout allait si bien, non ?
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Dim 14 Déc - 3:32
La période de battement, le temps seulement que Sophie tende la main vers l’emballage, ses cheveux libérant encore et toujours cette même fragrance indescriptible lorsqu’ils se trouvaient si proche de lui, et le trac eu le temps de s’installer, de rendre ses mains moites, de faire tambouriner son cœur encore plus fort, jusqu’à lui serrer la poitrine et la rendre presque douloureuse. Et la façon dont Sophie ne cessait d’effleurer sa peau qui faisait encore redoubler de puissance ses palpitations à l’en étourdir, un soupçon d’inquiétude lui serrant sa gorge juste assez sèche pour être désagréable. Son ventre sombra lorsqu’elle l’effleura du bout des lèvres et le frisson brûlant qu’elles laissèrent derrière elle l’obligea à mordiller son index pour l’empêcher de perdre pied avec la réalité. 
 
Deus peinait à réaliser qu’être toucher n’était pas que synonyme de mort.
 
Un rire nerveux lui échappa face à la remarque ; ou du moins, c’était plus évident de l’imaginer tel quel et non comme une réponse à ce sentiment de stupidité qui l’envahissait soudainement. « Fixe-moi pas comme ça-- » La pudeur revint au galop alors qu’il essayait de l’empêcher de regarder sans la toucher. Oh, c’était stupide. C’était sa copine après tout. Mais son cerveau faisait un terrible blocage à la simple idée de baisser son boxer devant elle.
 
A bien y réfléchir, c’était peut-être aussi la première fois qu’il s’exposerait à quelqu’un, cette gêne irrationnelle était peut-être justifiée. Mais Deus dû bien se faire à l’idée qu’il ne pouvait pas à la fois se cacher de Sophie et mettre un préservatif, alors il ravala une bonne fois pour toute sa pudeur –bien qu’il continua de rougir en fuyant au possible le regard de la demoiselle. Et puis, comme s’il ne se sentait pas assez idiot comme ça, il se retrouvait complètement désemparé, perdu. « … Je sais pas quoi faire ensuite. » Ça faisait un peu mal à admettre. Un peu beaucoup. « Voilà. »
 
La conclusion, contrairement à l’effet désiré, rendit la déclaration encore plus stupide. 
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Dim 14 Déc - 5:17
Si elle avait été bien plus inconsciente que ce qu’elle était déjà, probablement serait-elle revenue l’embrasser. Probablement aurait-elle glissé ses doigts contre sa peau, pour mieux en apprécier les frissons. Ou même nicher son visage au creux de son cou, lui soufflant quelques mots doux. Ah, elle donnerait beaucoup de choses pour juste sentir sa peau contre la sienne, sans craindre que tout ne tourne mal, très mal. Et pourtant, elle n’avait pas de réels regrets, ah non. Parce que tout ça, c’était déjà beaucoup, autant pour elle que pour lui. Elle le savait, Sophie, et juste pouvoir lui faire découvrir autre chose que la crainte de toucher l’autre, c’était irremplaçable. Oui, l’amour la rendrait presque niaise, et pour tout dire, elle n’en avait pas grand-chose à faire.

La grecque roula des yeux en l’entendant protester ; pourtant, elle détourna le regard malgré tout, soucieuse de ne pas réellement trop l’embarrasser. D’ailleurs, il était tout bonnement adorable, ainsi gêné. Le genre de pensées qu’elle n’aurait jamais cru avoir le concernant, et pourtant. Elle en découvrait toujours plus, et une part d’elle se félicitait de ne pas avoir lâché le morceau. Même si une autre, bien plus pessimiste, s’était déjà prise à se dire qu’il avait peut-être accepté de sortir avec elle pour qu’elle lui foute la paix. Mais ça, elle l’oubliait très vite. Parce que c’était idiot.
Pourtant, elle ne put s’empêcher d’oser un regard dans la direction de ses mains et du boxer. « Eh, je vais bien devoir regarder à un moment ou un autre, hein.  » Ca n’était pas même un reproche, tout juste une remarque taquine. Puis, il suffisait de la voir se mordiller la lèvre pour comprendre qu’elle était tout autant en émoi que lui.

Replaçant une mèche derrière son oreille, ayant profité de cet instant bien moins glamour pour attacher sa crinière turquoise, une tresse qui tiendrait ses cheveux loin de son visage, elle eut un sourire en coin en l’entendant. « Laisse toi faire et apprécie, ce sera suffisant, eh.  » Quelques mots soufflés alors qu’elle s’était penchée vers lui, retrouvant cependant très vite sa place entre ses jambes.
Très vite, ses doigts retrouvèrent son entrejambe, le contact du latex très fin contre ses doigts lui tirant une légère grimace. Elle avait toujours détesté ça, mais le déplaisir passa très vite, tandis que les caresses se raffermissaient quelque peu. C’était malgré tout beaucoup plus plaisant –et vrai- sans le tissu, et autant dire qu’elle s’en satisfaisait tout à fait.

Une pensée pourtant la coupa dans son mouvement, lui faisant redresser la tête alors que son souffle était venue chatouiller le bas-ventre du haïtien. « Juste. Même si t’en as très envie sur le coup, n’appuie pas sur ma tête. Les mecs se rendent pas compte à quel point c’est pas agréable. » Peut-être que cela allait un peu casser l’ambiance, mais Sophie aimait prendre ses précautions. Puis, surement aurait-il de quoi le détourner de ses pensées là. Comme son souffle chaud et le contact presque sage de ses lèvres sur lui, presque en rien amoindrit par la présence du préservatif.  Ainsi que le mouvement toujours lent de sa main, alors qu’elle se faisait attentive et appliquée. Parce que là, c’était le moment de lui montrer que cela pouvait être agréable, plaisant. Même dans sa condition à lui.

Et sa main libre sagement reposait sur sa cuisse, agrippant parfois le tissu, enviant presque l’occupation de sa jumelle.
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 14/07/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: i had to fall for you

le Ven 26 Déc - 1:10
Elle n’avait pas tort Sophie, et il le savait. Il le savait et, à l’instant où elle se penchait sur lui, ne savait plus comment cacher sa gêne autrement que derrière l’impassibilité figée sur son visage, trahie par le peu de rougissement qui se laissait voir. Ses dents mordirent sa lèvre inférieure ; fort, et pourtant, la seule chose qu’il sentait était les doigts de la jeune fille.

Deus réprima un soupir lorsque son souffle vint lui chatouiller le bas-ventre, mais très vite, la confusion se mélangea au reste de trop plein d’émotion. « Pourquoi je- » Il frissonna en sentant le bout de ses lèvres, voulu reprendre sa phrase, mais fut à nouveau pris de court. Son corps tout entier trembla lorsque ses lèvres l’effleurèrent et le fil de sa pensée lui échappa, perdu quelque part dans l’orage éléctrique redoublant d’effort au moindre mouvement de Sophie ; comble, le simple fait de sentir le tissus de son pantalon se froisser entre ses doigts lui arracha autant de frisson que l’attention portée à son entre jambe. A cet instant, Sophie aurait pû lui souffler dessus, il en aurait tressaillit si fort qu’il aurait empoignée les draps étroitement serrés dans ses poings.
avatar
Messages : 756
Date d'inscription : 10/01/2013
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mermaid-hotel.bbactif.com

Re: i had to fall for you

le Ven 26 Déc - 2:43
Chacun de ses tressaillements était une nouvelle découverte. Tout comme ses soupirs et ses frissons, la façon dont il réagissait au toucher de ses doigts, de ses lèvres. Et autant le dire toute de suite, Sophie ne cachait pas une certaine satisfaction à être la première à lui faire ressentir ce genre de sensations-là. Et ce plaisir-là, ainsi que celui de pouvoir sentir, ou presque, sa peau contre ses doigts, suffisait à lui faire oublier la frustration de ne pas pouvoir faire plus. De ne pas pouvoir nicher ses lèvres au creux de son cou, longer sa chair, se perdre sur ses clavicules, puis plus bas. Toujours plus bas. Tout ça, elle ne pouvait que l'imaginer, rien de plus.

Pourtant, il n'y avait plus vraiment de regret en cet instant-là ; ce qu'elle ne pouvait faire devenait tout à coup trivial, superflu. Tout ce qui comptait, c'était ses doigts effleurant sa hanche, avant de venir sagement reposer sur le tissu, tandis que son autre main s'afférait langoureusement à le faire soupirer. Et ses lèvres qui n'allaient pas tarder à probablement lui tirer bien plus que quelques soupirs.
D'ailleurs, elle ne dit rien lorsque lui-même prit la parole, rapidement coupé par son propre émoi. Tout juste sa réaction lui tira-t-elle un sourire avant qu'elle ne reprenne. Toujours douce et appliquée, mais nullement timide.

Surtout pas lorsque sa langue prit la place de ses lèvres, ses propres soupirs se faisant plus audibles également. Et les paupières closes, elle se faisait attentive à ses réactions, le laissant se faire aux nouvelles sensations, mettant de côté le goût vaguement chimique du préservatif ; un bien moindre mal à vrai dire. Et parce qu'il n'était pas question de s'arrêter là, la voilà qui poussa la chose -le vice- un peu plus loin.
Confiante, bien que prête à cesser si cela ne lui plaisait pas -et espérons que cela n'arrive pas- elle entama la dernière étape de cet agréable moment. Le tout non sans une pensée parasite qui faillit la faire rire. Autant le dire, la grecque s'était définitivement sentie soulagée de le voir être dans la moyenne lorsqu'il avait finalement accepté de pudiquement se déshabiller. Un fait qui mine de rien avait son importance ; surtout en ce moment-même, alors que ses lèvres et sa langue allaient et venaient sur la longueur de son entre-jambe. Le genre de pensées qu'il fallait mieux ne pas avoir, et qui avaient tendance à la déconcentrer.

Et elle se permit un instant de pause, osant un regard en sa direction ; le sien brillant d'envie, une envie qui réchauffait le creux de ses reins et de ses tripes, alourdissait son souffle également. Un instant de flottement qui ne dura pourtant que le temps d'un soupir et d'un « je t'aime » murmure d'un timbre chaudement amoureux, avant qu'elle ne reprenne.
Histoire d'oublier son propre désir et ses envies à fleur de peau, et la frustration qui finirait par pointer à nouveau son nez.
Contenu sponsorisé

Re: i had to fall for you

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum